Développement d’application mobile : bon à savoir avant de se lancer

Détail du projet

Le développement d’application mobile ou web nécessite la mise en place d’une méthodologie rigoureuse afin de garantir le succès du projet. Que vous décidiez de la coder vous-même ou de passer par une agence spécialisée en développement d’application mobile et web, il est crucial de garder en tête les étapes suivantes avant de se lancer.

 

 

 

Vérifier que votre idée d’application mobile n’existe pas sur iOS ou Android

 

 

En premier lieu, le développement d’une application vous conduit à effectuer une veille concurrentielle qui vous permet de déterminer si l’idée que vous avez est inédite. Comment ? Tout simplement en se rendant sur les stores Apple et Androïd, et en effectuant une recherche comme vous pourriez le faire si vous souhaitiez télécharger votre application.

Ainsi, vous avez la possibilité de vérifier qu’aucune autre application ne repose sur le même concept que le vôtre, ni n’utilise le nom que vous avez choisi, si tant est que vous l’avez déjà trouvé.

Si vous n’avez pas encore fixé le nom, ni la charte graphique de votre application, les stores sont une source d’inspiration intarissable ! En effet, ce vivier d’applications très fourni propose en outre des captures d’écran de chacune des applications disponibles, ce qui vous aidera à créer votre MoodBoard et ainsi retenir les couleurs/les pictos/les boutons les plus tendances !

 

 

Définir le cahier des charges de votre application mobile

 

 

Une fois la preuve d’exclusivité de votre concept obtenue, vous pouvez vous lancer dans la partie la plus fastidieuse de votre projet de développement d’application : la définition de son cahier des charges.

Ici, il va falloir être le plus rigoureux possible afin de restituer un document très détaillé aux développeurs en charge du développement d’applications, qu’il soient externes ou internes à l’entreprise.

 

 

Le cahier des charges de votre application doit respecter une trame précise afin que toutes les contraintes à prendre en compte soient répertoriées de manière exhaustive :

 

  • En premier lieu, l’idée de l’application doit être expliquée de manière claire et précise. Il est indispensable que toutes les parties prenantes au projet aient la même vision du projet, et de sa restitution, afin de dissiper toute possibilité de quiproquo.
  • Ensuite, la cible visée doit être décrite précisément afin que tout soit mis en œuvre durant le développement de l’application pour lui correspondre ; en outre la charte graphique, les typologies, etc… Pour ce faire, vous pouvez utiliser la méthode des persona, qui aide à dresser un profil client à la manière d’une carte d’identité !
  • Puis, il est primordial de définir dès le départ du projet les objectifs motivant le développement de l’application en question : est-ce de récupérer des datas client ? Ou bien de faire du e-commerce ? Soyez aussi précis que vous le pouvez afin que les équipes travaillant sur le projet soient alignées et proposent une UX/UI adaptée.
  • Le fonctionnement de l’application est, bien sûr, primordial à détailler : vous pouvez vous aider d’outils tels que la table de décision afin de restituer une vision complète des actions qui sont générées à chaque condition d’utilisation. Il est aussi possible de créer une maquette fonctionnelle à l’aide d’outils interactifs afin de valider les étapes de navigation.
  • Le montant alloué au développement de l’application doit être connu au départ du projet, car il permet de définir les contours de la V1 et de prioriser les fonctionnalités, surtout dans le cas où vous faites appel à un prestataire externe.
  • Enfin, le délai souhaité de mise en production de l’application permettra à l’équipe projet de statuer sur un rétroplanning et ainsi d’organiser les temps forts durant toute la durée du développement.

 

 

Sélectionner votre type d’application mobile : native, web ou hybride

 

 

Les applications natives : majoritaires sur le marché  

 

Ces applications mobiles sont développées spécifiquement pour un système d’exploitation. Par exemple, si une application a été développée sur Mac elle ne fonctionnera pas sur Windows et vice-versa.

Cela signifie que le langage de programmation diverge en fonction du système d’exploitation sur lequel tournera l’application. Aussi, il va être primordial de bien connaître sa cible afin de déterminer le device qui sera employé pour utiliser l’application.

Les atouts de cette typologie d’application sont les suivants :

 

  • Meilleure expérience utilisateur grâce à la rapidité, la fiabilité et la réactivité de l’application inhérentes à l’environnement natif
  • Système de notification push disponible, permettant d’envoyer des alertes aux utilisateurs même quand l’application n’est pas active (s’ils les ont autorisées)
  • Accès simplifié à toutes les fonctionnalités du téléphone, en particulier la caméra et le microphone
  • Utilisation hors connexion (sans réseau internet), ce qui peut être un réel atout selon les cibles visées

 

Les applications web : l’option la moins coûteuse

 

Une application web correspond à la version mobile d’un site web : elle fonctionne comme un template de site web et qui ne nécessite donc pas de développement particulier à la différence d’une application native.

Il existe plusieurs avantages à ce type d’application :

 

  • Coût de développement moins onéreux que les autres types d’application du fait de la relative simplicité de sa structure technique
  • Absence de téléchargement de l’application pour profiter de ses fonctionnalités (les utilisateurs sont souvent en quête d’espace disponible sur leur mobile, ce qui peut parfois être un frein au téléchargement d’une application)

 

A contrario, on peut également mettre en lumière plusieurs inconvénients à créer une application web :

 

  • Impossibilité d’envoi de notifications push aux utilisateurs
  • Pas de fonctionnement en mode hors connexion
  • Indisponibilité de l’application sur les stores (on se prive donc d’une visibilité par ce biais)
  • Performances d’affichage réduites : éventuelles lenteurs et inadaptabilité au device

Les applications hybrides : le meilleur des deux mondes

 

L’application hybride est une application mobile cross-plateforme, c’est-à-dire qu’elle est développée en une seule version quelle que soit la plateforme et le système d’exploitation utilisés. Contrairement à l’application web, elle est téléchargeable sur les stores et bénéficie donc des mêmes atouts que l’application native. Néanmoins, elle ne prend pas en compte toutes les spécificités propres à chaque système d’exploitation, ce qui peut diminuer ses performances tout en présentant l’avantage d’être développée plus rapidement.

Ce qu’il faut retenir de l’application hybride :

 

  • Temps de développement moins long qu’une application native (une seule version est nécessaire)
  • Maintenance facilitée grâce à la gestion d’une version unique
  • Compatibilité sur tous les stores et systèmes d’exploitation
  • Disponibilité du système de notifications push
  • Utilisation hors connexion rendue possible
  • Performances d’affichage réduites : éventuelles lenteurs et inadaptabilité au device car les spécificités de chacune ne sont pas prises en compte

 

 

Choisir l’option de développement de votre application mobile 

 

 

Une fois que vous avez défini votre cahier des charges et déterminé le type d’application qui correspondra le mieux à votre projet, il est d’usage de choisir si vous la faites développer en interne ou si vous externalisez la prestation.

Internaliser le développement de votre application mobile a plusieurs avantages :

 

  • Contrôle de la gestion des risques et de la qualité facilité
  • Indépendance dans le cadre de la maintenance et/ou des évolutions
  • Propriété intellectuelle détenue à 100%

On recommande également cette option de développement dans le cas où le projet implique des données hautement confidentielles par exemple.

D’un autre côté, on préfèrera se tourner vers un prestataire pour les raisons suivantes :

 

  • Coûts de développement inférieurs
  • Disponibilité des équipes pour la maintenance et les évolutions
  • Expertise des équipes mobilisées garantie
  • Méthodologie de la gestion de projet maîtrisée et mise à disposition d’un chef de projet pour en assurer le suivi

 

Calculer le prix de développement de votre application mobile

 

 

Le prix de votre future application va fortement varier en fonction des choix que vous avez faits aux étapes précédentes. En effet, la définition de votre cahier des charges va vous permettre, à vous ou au prestataire retenu, de chiffrer le nombre de jours de développement, de design et de gestion de projets nécessaires à la création de l’ensemble des fonctionnalités détaillées. Il est donc extrêmement compliqué de donner une fourchette budgétaire pour le développement d’une application mobile, qu’elle soit native, web ou hybride, si ce n’est une fourchette très large allant de 5 000€ à 125 000€ HT. Votre cahier des charges sera donc le point de départ mais aussi le document de référence à chaque étape de la réalisation de votre projet pour toutes les personnes qui travailleront sur votre projet d’application mobile.

Catégorie

Application mobile, Blog, Site web